Réunion des partenaires pour la mobilisation des ressources pour l’initiative SWEDD 2.2

on .

La Banque Mondiale et l’UNFPA accompagnent 6 pays du Sahel (Mali, Mauritanie, Tchad, Niger,Burkina Faso et

Côte d'Ivoire) à travers le Projet d’autonomisation des Femmes du Sahel et de Dividende Démographique (SWEDD, Sahel Women’s Empowermentand Demographic Dividend). L’objectif est d'améliorer l’autonomie des femmes, des adolescentes et d’augmenter leur accès à des services de qualité en matière de santé maternelle et infantile, ainsi que de planning familial.

Les 6 pays ont établi des plans d'action pour la chaîne d’approvisionnement. Ces plans d’action ont débouché sur des projets pays qui à été soumis au comité ministériel du SWEDD. Ces projets pays ont reçu un avis de non-objection de la Banque Mondiale, ce qui signale le succès de ces projets pays. Par ailleurs, une série de conférences téléphoniques visant à présenter l'approche, l’état d’avancement du projet SWEDD et les principales réalisations a été organisé à
la fin de l’année 2016 pour sensibiliser les partenaires.
Afin de mobiliser davantage de partenaires et de mobiliser des ressources complémentaires pour une mise en œuvre complète et efficace des plans d’action et pour améliorer la performance des systèmes d’approvisionnement, une réunion dédiée à
la mobilisation des partenaires a été organisée à Dakar les 10 et 11 Avril 2017.
L’objectifs de la réunion était :
1. Assurer le bon niveau de compréhension parmi les participants autour de l'initiative SWEDD
2. Partager les plans d’action des 6 pays en soulignant les domaines/actions/activités nécessitant un support complémentaire afin d'identifier les opportunités potentielles de cofinancement
3. Concevoir l'interaction /l’articulation/l’alignement possible avec les objectifs stratégiques et les programmes des autres bailleurs de fonds et partenaires afin d’aborder les objectifs du SWEDD et d’explorer les opportunités d’élargissement de portée et d'impact du SWEDD
Au compte des participants il y a eu : -le Directeur général de la santé de Côte d’ivoire, Un membre du comité de pilotage SWEDD, Le coordonnateur national du projet SWEDD

RESUME du DIRECTEUR COORDONNATEUR du Programme National de Développement de l’Activité Pharmaceutique (PNDAP)
Retenons que : Cette réunion a vue la participation des 6 pays inclus dans le projet SWEDD ainsi que des partenaires dudit projet que sont le Fonds Mondial, UNFPA, la Banque Mondiale, les Pays-Bas, la Fondation Bill et Melinda GATES, l’OOAS,la KFW, l'AFD, l' USAID, les centrales d’achat en médicaments du Sénégal et du Togo.
La réunion a été présidé par le Ministre de la santé du Tchad, le Dr Ngarmbatina SOUKATE, (pays assurant la présidence du comité régional de suivi du SWEDD), et s’est déroulée conformément à l’agenda établi.
La première journée a consisté en :
-La cérémonie d’ouverture : avec les allocutions du représentant de la Fondation Bill and Melinda Gates, de celui du représentant de la Banque Mondiale, Ministre de la santé du Tchad, du Directeur Régional UNFPA Afrique ouest & centre, avant l’allocution d’ouverture dite par le représentant du Ministre de la Santé du Sénégal. Dans son allocution,
le Directeur Régional de UNFPA a félicité le gouvernement ivoirien pour avoir inscrit une ligne au budget national pour l’achat des contraceptifs grâce au leadership du Ministre en charge de la santé et la bonne collaboration avec le Ministère en charge de l’économie et du budget.
-Les présentations des potentiels appuis des partenaires : les différents partenaires présents à cette rencontre ont présenté leurs initiatives et les projets qu’ils ont en cours dans les pays parties-prenantes au SWEDD.
-La présentation des plans d’actions pays : les six pays participants à l’initiative SWEDD ont présentés leurs plans d’actions pays ainsi que leurs besoins en financements complémentaires pour l’extension des activités inscrites au projet SWEDD. Le plan d’action de la Côte d’Ivoire est estimé à 7,5 Millions USD, et le besoin en financement additionnel est de 4,6 millions USD, principalement pour le développement d’un système d’information et de gestion logistique (SIGL) efficient.
La seconde journée a consisté en :
-Les rencontres B to B entre les délégations pays et chacun des partenaires : les rencontres que la délégation ivoirienne a eu avec les différents partenaires présents ont permis de partager le souci de financement complémentaire recherché par la Côte d'Ivoire pour la mise en œuvre d’un SIGL (système d’information et de gestion logistique) intégré, unique et automatisé.
-La session de synthèse des rencontres B to B : la synthèse des rencontres a été présentée par le secrétariat de la réunion et validé par la séance plénière.
-La Cérémonie de clôture : elle a été présidée par le Ministre de l’Economie du Tchad en tant que Président du comité régional de suivi du SWEDD. Elle a été l’occasion pour les participants de réaffirmé leur confiance dans le succès du projet SWEDD ainsi que leur engagement à faire en sorte que ce projet contribue à un développement effectif des pays qui y participent, à travers l’atteinte du dividende démographique. La délégation ivoirienne conduite par l'Inspecteur Général de la Santé était constitué du Conseiller Technique du Ministre de l’Economie et des Finances en charge du secteur santé, du DG de l’Office National de la Population et du Directeur coordonnateur du Programme National de Développement de l'Activité Pharmaceutique. Tous les partenaires ont montré un intérêt à apporter leur appui à la Côte d’Ivoire, pour la mobilisation effective du gap en financement à
travers différents mécanismes dont les procédures ont été explicitées.

 

Copyright © 2014 Programme National du Développement de l'Activité Pharmaceutique - Tous droits réservés